L’accord de Schengen  permet aux citoyens des états membres de voyager librement au sein de l’espace Schengen. Ils peuvent ainsi  franchir les frontières des états membres sans avoir besoin de passeport, pour une durée maximale de trois mois.  

L’espace Schengen

L’espace Schengen est constitué de 26 pays (et de 3 micro-états) où les voyageurs et les résidents peuvent circuler librement d’un endroit à l’autre sans passeport puisqu’il n’existe plus de contrôle aux frontières.  L’espace Schengen couvre la plupart des pays européens à l’exception du Royaume-Uni et de la Roumanie, Bulgarie, Croatie, Chypre et l’Irlande. Bien que n’étant pas membres de l’Union européenne, des pays tels que la Norvège, l’Islande, la Suisse et le Lichtenstein font également partie de l’espace Schengen et profitent de la même politique de liberté de mouvement que les autres.

Les accords de Schengen permettent donc une libre circulation des citoyens des états membres grâce à leur simple carte d’identité.


En revanche, les contrôles sont très stricts pour les citoyens des pays tiers. Ceux-ci doivent obligatoirement posséder un passeport valide trois mois après votre retour qui sera composté à l’entrée comme à la sortie de chaque pays de l’espace Schengen.

Visa Schengen

Les résidents de certains pays non membres de l’Union Européenne doivent détenir un visa lorsqu’ils voyagent dans l’espace Schengen. Pour déterminer s’il vous faut un visa Schengen pour votre voyage, utilisez l’application d’Europ-Assistance ou contacter l’ambassade du pays que vous souhaitez visiter.

Deux types de visas

  • Visa de court séjour
    Ce type de visa autorise son titulaire à rester dans l’espace Schengen pendant 90 jours maximum par période de 6 mois. Votre visa peut vous permettre de pénétrer dans la zone Schengen une seule fois, deux fois, ou plusieurs fois au cours de cette période (cette information sera indiquée sur le visa lui-même).

Si votre visa a une seule entrée, il vous autorise généralement à voyager de votre pays vers la Belgique, par exemple, puis de traverser plusieurs frontières internes à l’espace Schengen au cours des prochains 90 jours.

Si votre visa autorise plusieurs entrées, alors vous pouvez voyager de votre pays vers la Belgique, puis vous rendre en Roumanie par avion avant de vous envoler de nouveau pour l’Allemagne au sein d’une période de 180 jours, tant que la durée totale de votre séjour dans les pays Schengen reste inférieure à 90 jours.

  • Visa de transit aéroportuaire
    Un visa de transit aéroportuaire permet à son titulaire de passer par les aires de transit international des aéroports de la zone Schengen. Selon votre nationalité, il peut être nécessaire de déposer une demande pour ce type de visa. Il est également important de préciser que les visas de transit aéroportuaire autorisent uniquement l’accès aux aires de transit international d’un aéroport en attendant votre prochain vol. Si vous souhaitez officiellement entrer sur le territoire du pays de l’espace Schengen concerné (pour passer la nuit à l’hôtel par exemple), vous devrez faire une demande de visa de court séjour.

La demande de visa est simple à effectuer : il vous suffit de remplir le formulaire adéquat.  Votre demande doit être déposée entre trois mois et 15 jours ouvrés avant la date de votre départ, auprès de l’ambassade ou du consulat du pays membre Schengen que vous souhaitez visiter. Le délai de traitement est généralement de 15 jours calendaires mais peut être allongé jusqu’à 30 jours, voire, de manière exceptionnelle, jusqu’à 60 jours pour permettre de réunir des documents complémentaires.

  • Visas non-touristiques
    Si vous avez l’intention de voyager au sein de l’espace Schengen pour vos études ou votre travail, ou pour plus de 90 jours, vous devrez demander un permis de séjour ou de travail dans le pays concerné au lieu d’un visa de court séjour ou de transit aéroportuaire.

Assurance Schengen

Afin d’obtenir un visa Schengen, vous devez disposer obligatoirement d’une assurance médicale voyage qui prend en charge les soins médicaux d’urgence, les frais d’hospitalisation et de rapatriement (y compris en cas de décès) avec une couverture minimum de 30 000€.

La couverture Schengen d’Europ Assistance vous couvre que vous voyagiez seul, en famille ou en voyage d’affaires, sans présélection ni examen médical. Tous vos frais médicaux sont couverts et vous bénéficiez d’une assistance voyage d’urgence 24 h/24 et 7 j/7.

Votre assurance voyage doit être valide dans tous les états membres de l’espace Schengen pendant toute la durée de votre séjour.

Visa et assurance Schengen : pour qui et pourquoi ?

Laisser un commentaire

Recevez des offres et conseils exclusifs dans votre boite mail. 
Je m'inscris.
close-image
%d blogueurs aiment cette page :