Vélo électrique, trottinette électrique ou encore gyropode, les modes de transport ont radicalement évolué depuis ces dernières années.

Plus économiques et surtout plus écologiques, ils permettent aux usagers de se déplacer en ville plus facilement qu’avec une voiture.

Mais qu’en est-il des assurances ? Doit-on obligatoirement assurer son vélo électrique ? Quelle assurance choisir pour un cyclomoteur Speed Pedelec ?

On vous dit tout sur les assurances pour les nouvelles formes de mobilité.

Les assurances pour les vélos électriques :

En terme de vélos électriques, il existe différents modèles dont la puissance et la vitesse maximale varient.

Une assurance est toujours recommandée mais pour certains vélos électriques, elle devient obligatoire.

Pour les vélos électriques d’une puissance maximale de 250 W, vitesse maximale de 25 km/h :

Cette catégorie de vélos électriques n’est pas soumise à l’obligation d’assurance.
Le port du casque n’est pas obligatoire et il n’est pas nécessaire d’être titulaire du permis de conduire ou encore de faire immatriculer le vélo.

Pour vous protéger des dommages causés par un tiers, il est cependant fortement recommandé de souscrire à une assurance RC familiale.
Vous pourrez éventuellement élargir les garanties avec une assurance contre le vol.

Pour les cyclomoteurs, vitesse maximale supérieure à 45 km/h :

Si vous possédez un vélo électrique permettant d’atteindre une vitesse supérieure à 25 km/h, vous êtes dans l’obligation de l’assurer.

Cela est donc obligatoire pour les cyclomoteurs Speed Pedelec. Ce type de vélo est équipé d’un moteur puissant pouvant atteindre 4000 W.

La conduite de ce type de vélo électrique est réglementée.
Il faut avoir plus de 16 ans, le porte du casque est obligatoire et il faut être titulaire d’une licence AM (cyclomoteur) ou un permis B (permis voiture).
Il vous faudra également faire immatriculer votre cyclomoteur Speed Pedelec et souscrire à une assurance auto.

Faire assurer sa trottinette, overboard, gyropode,… :

Pour ce qui est des autres formes de mobilités urbaines (trottinette électrique, gyropode, overboard,…), il faut souscrire à une assurance RC familiale afin d’être couvert en cas de dommage causé à autrui.
Même si cette assurance n’est pour le moment pas obligatoire, elle est fortement recommandée.

Et pour cause, un accident est vite arrivé. Même si la vitesse de ces nouvelles formes de mobilités est relativement réduite, un choc avec un piéton par exemple peut entraîner des blessures parfois graves.

N’attendez pas pour faire assurer votre engin électrique ! Demandez sans attendre votre devis et faites assurer au meilleur prix votre vélo ou trottinette électrique chez Claver Insurance.

Quelles assurances pour les nouvelles formes de mobilités ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :