​Sans assurance complémentaire, le coût d’une hospitalisation peut vite devenir problématique. Proposer à vos employés une assurance qui couvre les frais médicaux liés à une hospitalisation, une maladie ou un accident, est un avantage généralement fort apprécié. 

Pourquoi une assurance hospitalisation ?

La mutuelle de chaque employé couvre une grande partie des frais liés à une hospitalisation ou à une maladie grave (assurance maladie). Mais elle est plafonnée et certains frais restent à charge du patient, notamment s’il choisit de séjourner en chambre individuelle et de faire appel à un médecin non-conventionné.

Une assurance hospitalisation permet de couvrir, de manière optimale et dans le monde entier, les frais médicaux non couverts par la mutuelle. En tant que chef d’entreprise, vous pouvez souscrire une telle assurance pour vos employés. Pour vous, il s’agit d’un avantage extra-légal déductible et pour vos (futurs) employés, c’est un avantage fort apprécié.  Vous pouvez même décider d’étendre cet avantage à toute la famille du travailleur (conjoint et enfants), pour un tarif abordable.

Caractéristiques de l’assurance hospitalisation

Elles peuvent varier d’une compagnie à l’autre. Nous vous aidons à trouver la meilleure formule au meilleur prix. Outre le remboursement des frais liées à l’hospitalisation, vos employés bénéficient aussi d’autres avantages :

  • Remboursement des frais médicaux 30 jours avant et 120 jours après la sortie de l’hôpital.
  • Prise en charge des frais médicaux liés à 30 maladies graves. Ces frais sont remboursés à hauteur de €10.000 par assuré et par année d’assurance. Les frais supplémentaires sont remboursés à 50%.
  • Dans certains cas, assistance en Belgique comme à l’étranger.  La seule préoccupation de vos employés est de se rétablir et de guérir.

Police d’attente

Les employés qui souhaitent prolonger les conditions de l’assurance hospitalisation collective ou la reprendre à leur compte, peuvent souscrire une police d’attente.

  • L’assurance hospitalisation proposée par l’employeur est alors convertie en assurance hospitalisation individuelle.
  • Les primes restent inchangées et l’employé garde son ancienneté.
  • On ne tient donc pas compte de l’âge au moment où l’employé transforme l’assurance hospitalisation collective en assurance hospitalisation individuelle.
  • L’assureur ne peut pas refuser d’assurer l’employé pour des raisons de santé. Il a en effet rempli un questionnaire médical pour l’acceptation de la police d’attente lorsque il y a souscrit.
Recevez des offres et conseils exclusifs dans votre boite mail. 
Je m'inscris.
close-image