Quoique facultative, l’assurance hospitalisation est l’une des plus souscrites en Belgique. Rien d’étonnant à cela puisque la prise en charge des soins de santé par les mutuelles ne cesse de diminuer. Et, conséquence inévitable, la part restant à charge des malades a bondi de plus ou moins 46%, plaçant certains patients dans une situation financière délicate.   

Trois raisons de souscrire une assurance hospitalisation auprès de votre courtier

L’assurance hospitalisation intervient toujours après la première indemnité de la mutuelle. Elle est donc complémentaire et permet de réduire considérablement les frais liés à une hospitalisation. Si vous n’êtes pas couvert par une assurance hospitalisation contractée par votre employeur, voici 4 raisons qui devraient vous inciter à l’envisager.

1. ANTICIPER un pépin de santé sans se ruiner

  • Ne vous laissez plus surprendre financièrement par une hospitalisation ou une maladie grave
  • Vous bénéficiez d’une prise en charge de (presque) tous les frais liés à l’hospitalisation
  • Vous étendez votre couverture aux frais ambulatoires liés à l’hospitalisation

2. ADAPTER votre couverture d’assurance à vos besoins

  • la couverture en chambre double ou individuelle,
  • le montant de la franchise,
  • la durée de couverture des soins ambulatoires liés à l’hospitalisation,
  • le nombre de maladies graves couvertes dans le contrat,
  • la couverture en Belgique et dans le monde entier,
  • le plafond de remboursement lors d’une hospitalisation etc.

3. COMPARER les offres et CHOISIR celle qui vous convient

  • Le coût d’un tel contrat varie d’un assureur à l’autre. Votre courtier vous expliquera les nuances de chaque contrat.
  • La couverture varie en fonction de votre âge, de votre situation personnelle, de vos besoins. Votre courtier saura vous conseiller judicieusement.

Vous bénéficiez déjà d’une assurance hospitalisation auprès de votre employeur ?

Tant mieux pour vous. Mais que se passe-t-il si votre contrat de travail prend fin ?
Savez-vous que bien souvent, les primes sont triplées et deviennent impayables … surtout si vous approchez de l’âge de la retraite.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Recevez des offres et conseils exclusifs dans votre boite mail. 
Je m'inscris.
close-image