Le saviez-vous ? Vous pouvez parfaitement détenir autant d’assurances-vie que vous le souhaitez, sans aucune limitation de montant. Ouvrir plusieurs assurances-vie est une stratégie qui permet d’optimiser son épargne tant sur le plan de la gestion financière que de la fiscalité. Voici pourquoi.

Bénéficiaires

Si votre objectif premier est la transmission de votre patrimoine, vous pouvez avoir intérêt à ouvrir plusieurs contrats dont le profil de risque sera différent en fonction des bénéficiaires. Il vous sera alors aisé d’adapter la gestion aux besoins spécifiques de chacun. De plus, pour préserver la paix des familles, certains souhaitent que les différents bénéficiaires ne sachent pas ce que toucheront les autres. Il est alors préférable de souscrire autant de contrats que de bénéficiaires. Et quand l’heure sera venue de récupérer les fonds, pas besoin d’attendre que tous les bénéficiaires aient réuni les pièces justificatives pour toucher le capital. 

Objectifs 

La souscription d’une assurance vie peut être le moyen de concrétiser plusieurs projets plus ou moins prévisibles ou plus ou moins éloignés dans le temps : investissement immobilier, pension complémentaire, financement des études des enfants, transmission de patrimoine… Pourquoi alors ne pas ouvrir autant de contrats que de projets avec des profils de risque adaptés aux différents horizons envisagés pour ces projets ?

Optimisation

On peut aussi décider d’ouvrir un nouveau contrat dans le but d’optimiser ses placements. Chaque contrat propose sa propre gamme de fonds d’investissement sous-jacents. Un minimum de diversification pourra améliorer vos performances ou diminuer le risque de votre contrat. Vous pouvez aussi choisir de répartir les risques en souscrivant différents contrats investis dans des valeurs plus ou moins défensives, avec des rendements potentiels plus ou moins élevés. 

Fiscalité

La fiscalité de l’assurance vie en cas de rachat devient avantageuse après huit ans. Si vous envisagez de faire des retraits, il peut être utile de disposer de plusieurs contrats étalés dans le temps, et de commencer par les plus anciens ou ceux dont le prélèvement aura l’impact fiscal le plus faible. 

Risques

Le gouvernement a élargi la garantie d’Etat qui existait sur les comptes d’épargne à certaines assurances vie. Le capital investi bénéficie ainsi, sous certaines conditions, d’une garantie de 100.000 € par personne pour les contrats détenus chez un même assureur. Si vous détenez plusieurs contrats chez plusieurs assureurs, vous pouvez profiter plusieurs fois de la garantie. 

Plus d’infos ? Contactez-nous.

Jamais deux sans trois assurances vie

Laisser un commentaire

Recevez des offres et conseils exclusifs dans votre boite mail. 
Je m'inscris.
close-image
%d blogueurs aiment cette page :