Ces dernières années, un chiffre se confirme, celui de la recrudescence du nombre d’indépendants qui a connu un essor de plus de 20% ces dix dernières années, pour atteindre en 2016 le chiffre historique d’1.058.522 personnes.

Etre indépendant présente certains avantages mais pour autant il ne faut pas oublier que ce statut signifie aussi une retraite plus précaire puisque celle-ci est en moyenne égale à 840 € mensuel (contre un peu plus de 1400 € pour les salariés).

Parce qu’un indépendant disposera toujours d’une pension plus faible qu’un salarié, il est nécessaire qu’il se préoccupe tout au fil de sa carrière de sa retraite.

Assurance Indépendants : la Pension Libre Complémentaire
Assurance Indépendants : la Pension Libre Complémentaire

Comment ? Tout simplement en souscrivant à une pension complémentaire spécifiquement prévue pour les indépendants.

Celle qu’on dénomme communément PLCI (Pension Libre Complémentaire Indépendants) s’adresse à tous indépendants, peu importe qu’il exerce leur activité à titre principal ou complémentaire, mais aussi à leurs conjoints aidants ainsi qu’aux aidants indépendants.

Les avantages d’une PLCI sont nombreux : outre le fait de garantir un capital complémentaire et donc la possibilité de maintenir son train de vie, elle permet aussi de bénéficier d’avantages fiscaux et de diminution des cotisations sociales.

Côté fiscal, les versements effectués au titre de la PLCI sont déductibles car assimilés à des charges professionnelles ; précision toutefois, il ne faut pas que ces versements excèdent le plafond légalement fixé.

Il est en effet prévu que, pour se constituer un capital complémentaire, l’indépendant verse quand il le souhaite une prime avec pour seule condition de ne pas dépasser le plafond légal existant et représentant 8,17% des revenus professionnels.

Les versements effectués ne peuvent par ailleurs pas accéder le montant annuel de 3 187.04 € (chiffre donné pour l’année 2018).

Aux côtés de la PLCI « classique », existe une PLCI dite sociale : cette pension contient un volet dit de solidarité (défini dans un règlement de solidarité) et permet de bénéficier de plafond plus intéressant.

En effet, pour l’année 2018, l’indépendant peut verser jusqu’à 9,40% de ses revenus annuels et le plafond maximum de primes versées est de 3 666,85€.

Côté cotisations sociales, l’avantage que représente la PLCI est qu’elle permet d’en payer moins puisque le revenu de référence qui sert à les calculer sera plus faible.

Préparer sa retraite en tant qu’indépendant est primordial. Grâce à la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants, il vous est possible de sécuriser votre retraite

Enfin, dernier avantage et non des moindres : la PLCI est cumulable avec d’autres produits d’épargne. Pour les professions libérales tels que médecin, dentiste ou encore infirmier, la PLCI est ainsi cumulable avec un contrat INAMI, de même qu’elle l’est avec l’Engagement Individuel de Pension (EIP) destiné aux dirigeants d’entreprise.

Intéressé par ses avantages ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous dès maintenant.

Indépendants : Assurez-vous une bonne retraite avec la PLC

Laisser un commentaire

Recevez des offres et conseils exclusifs dans votre boite mail. 
Je m'inscris.
close-image
%d blogueurs aiment cette page :